•  

    Une active dynastie, sous le souverain guerrier Anawrahta (1044-1077), s'impose à toute la région, delta compris, tout en convertissant les Birmans au bouddhisme des Môns – le pâli, langue sacerdotale du bouddhisme, et le mône devenant ainsi les premières langues de culture du nouvel empire birman – et lance un vaste programme architectural. Vers la fin du règne de Kyanzittha (1084-1113), le birman accède pour la première fois à l'écriture. Alaungsithu (1113-1155 environ) puis Narapatisithu (1174-1211) poursuivent l'édification de sanctuaires de plus en plus colossaux. Mais sous Nantaungmya (1211-1230), l'importance des dépenses de construction jointe à la querelle des sectes commence à affaiblir le pouvoir royal. La pression des raids mongols (1271-1288) disloque enfin l'empire birman dont les composantes retrouvent leur identité antérieure. Si la ville cesse ainsi d'être le point de référence du pays, elle conserve pour un temps un rôle majeur, encore que de plus en plus symbolique : des temples y seront bâtis jusqu'au XIVe siècle ; elle restera, jusqu'au XVe siècle, le foyer littéraire de la Birmanie, et au XVIe siècle elle sanctionnera le pouvoir royal : lorsque le prince de Toungoo, Tabinshweti, reconstitue un empire, il viendra se faire couronner ostensiblement à Pagan en 1546. Mais le déclin n'en est pas moins irrémédiable et si, au XVIIIe siècle, la ville n'est pas totalement abandonnée puisque l'on rénove encore les fresques de certains temples, le site achève de retourner à la vie campagnarde.

    Source : http://www.clio.fr/bibliotheque/pagan_cite_sainte_des_birmans.asp

     

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, MyanmarTemple Ananda construit en 1105 par le par le roi Kyanzittha, il symbolise la sagesse de Bouddha.

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar    Couché de soleil sur Bagan II, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar 

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    Couché de soleil sur Bagan, Myanmar

    La Pagode Shwesandaw (stupa) fut construite par le roi Anawrahta en 1057-1058, pour abriter les cheveux de Bouddha « offerts » par les Môns de Pégou après sa victoire sur une autre de leurs capitales, Thaton.

    Les architectes et une partie de la main d'œuvre étaient des môns déportés de Thaton, et ils ont adopté le style architectural môn, avec un corps central (anda) en forme de cloche, comme pour la pagode Shwezigon, bâtie en 1059 pour abriter une dent.

    L'anda de base octogonale repose sur cinq terrasses carrées (au lieu de deux à l'accoutumée). La pointe, couronnée d'une ombrelle ornée de joyaux, est une réfection moderne.

    C'est sur cette pagode qu'on été prises toutes les photos du couché de soleil, sur 360 degrés.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique