• Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

    Ensemble de monuments de Huê, patrimoine de l'Unesco depuis 1993.

     

    Edifié en 1821 et 1822 sur les ordres de l'empereur Minh Mang, le très élégant Hiển Lâm Các, littéralement pavillon de la Splendeur bienveillante venue d'En-Haut, dit aussi Entrée de l'âme célèbre, s'ouvre sur la cour du Thế Tổ Miếu, le temple des générations. Sacré et à vocation commémorative, c'est le batiment le plus élevé de la Cité impériale. 

    Les 3 niveaux représentent symboliquement le Ciel (3e niveau), la Terre (rdc) et l'Homme (second niveau) : l'empereur assure le lien entre l'Homme, le Ciel, la Terre et les Génies. Le pavillon est censé accueillir les âmes des empereurs et des impératrices lors des grandes cérémonies culturelles qui s'organisent dans le Temple des Générations.

    Le bâtiment est surmonté du "Vase de Création", ou "Vase de Taiji", réalisé en bronze émaillé. Composé du Ying et du Yang, le Taiji donne naissance à l'Univers et aux différents éléments du Monde selon la philosophie extrême orientale. Reliant les 3 éléments Ciel, Homme, Terre, il représente le désir de vivre en harmonie. Parmi les autres motifs de décoration, figure la chauve-souris, symbole de bonheur et de félicité.

            

    Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavillon_de_la_Splendeur

     

    Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

    Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

    Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

     

    Arrière du pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut :

    Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

    Cité impériale : pavillon de la Spendeur bienveillante venant d'En-Haut

     

    Bâties en 1824, Sung Công Môn et Thân Liêt Môn encadrent majestueusement le pavilon Hiển Lâm Các. Ces portes, appelé Môn en vietnamien, permettent d'acceder à la cour du temple des Générations. L'une est surmontée d'un gong, l'autre d'une cloche, des instruments qui jouent un grand rôle dans la musique rituelle qui accompagne les cérémonies.

    Les sons et les rythmes qu'ils dégagent contribuent à la communication entre les hommes et leurs ancêtres, entre les hommes et les Dieux.

    Les portes sont également dotées de tout un ensemble de motifs à vocation décorative, souvent présents dans les constructions liées à la dynastie des Nguyen : les 4 animaux sacrés (dragon, licorne, tortue, phénix), des plantes rappelant les saisons et les sages (abricotier, orchidée, chrysanthème, bambou), les 8 joyaux (calebasse, éventail, livre, épée, tam-tam, flute, tube à pinceaux, corbeille de fleurs)        

     

    Porte Thân Liêt, surmontée d’un beffroi sur le côté gauche du pavillon de la Splendeur : 

    Cité impériale : porte Thân Liêt surmontée d’un beffroi

     

    Porte Sung Công, surmontée d’une tour aux tambours sur le côté droit du pavillon de la Spendeur :

    Cité impériale : porte Sung Công, surmontée d’une tour aux tambours

    Cité impériale : porte Sung Công, surmontée d’une tour aux tambours

     

    La porte Miếu Môn du temple Thế Tổ Miếu :

    Construit entre 1821-1822, Miếu Môn est la porte principale du Thế Tổ Miếu. Formée de trois entrées, elle est caractéristique des portes dans l'architecture impériale de Hué, avec ses toitures superposées, ses couleurs et ses motifs décoratifs qui empruntent à la philosophie orientale (confusianisme, bouddhisme, taoïsme) : représentations d'animaux sacrés (dragon, licorne, tortue, phénix), des quatre saisons, de quatre plantes sacrées (abricotier, orchidées, chrysanthème, bambou) et des huit objets précieux des immortels.

    Le dragon à 5 griffes symbolise l'empereur et la puissance; le phénix, la paix et la noblesse; la licorne, l'intelligence, la bonté et la bienveillance; la tortue, la longévité; l'abricotier, la pureté et la vitalité; le poisson, la prospérité.      

    Cité impériale : la porte Miếu Môn du temple Thế Tổ Miếu

     

    Porte sud ouest Chuong Duc en sortant du complexe Thế Tổ Miếu 

    Construite en 1804, c'est une des 5 portes permettant d'entrer dans la Cité Impériale de la citadelle. Même si ce n'est pas la porte principale, c'est l'une des plus belle, elle a été complètement restaurée. 

    Cité impériale : porte Chuong Duc, Cửa Chương Đức

    Cité impériale : porte Chuong Duc, Cửa Chương Đức    

    « Cité impériale, le temple Thế Tổ Miếu ou temple des GénérationsCité impériale : le temple de la Résurrection Hung To Miếu »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Janvier à 16:15

    Des bâtiments très classiques comme on peut en voir dans bien des coins du pays

    Beaux clichés.

    2
    Mercredi 8 Janvier à 21:13

    merci, mais j'aurai préféré avec un beau ciel bleu derrière ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :