• Ispahan, capitale de la Perse sous la dynastie des Safavides, Iran 2018

    Selon un proverbe persan "Ispahan est la moitié du monde", ce qui laisse deviner la beauté de cette ville, qui tient orgueilleusement sa place au sein du patrimoine mondial de l’UNESCO.

     

    Ispahan ou Isfahan (en persan : اصفهان, Esfahān) est la capitale de la province d’Ispahan. Elle est située à 340 km au sud de Téhéran. Troisième ville d’Iran en nombre d'habitants, après Téhéran et Mashhad, avec plus de 2 millions d'habitants, la zone métropolitaine d’Ispahan est un des centres majeurs de l’industrie et de l’enseignement en Iran.

    Ispahan a été capitale de l'empire perse sous la dynastie des Safavides entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle. Bien que manquant cruellement d'eau, la ville est très verte et offre un contraste avec les étendues désertiques qui l’entourent. Les travaux entrepris sous le chah Abbas, faisant d'Ispahan une vitrine de l'architecture et de l'art safavide extrêmement raffiné, ainsi que les nombreux monuments islamiques construits entre le XIe et le XIXe siècle, font d'Ispahan un des joyaux du Moyen-Orient.

    La place Naghsh-e Jahan, en persan میدان نقش جهان, est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1988.

     

    SOMMAIRE

    La place Naghsh-e-Jahan, Ispahan

    Le Palais d'Ali Qapu et la mosquée du Cheikh Lotfallah, Ispahan

    La mosquée du Chah ou de l'Imam, Ispahan

    La place Naghsh-e Jahan by night, Ispahan

    La mosquée du Vendredi, Ispahan

    L'iwan sud et la salle du mehrab de la mosquée du vendredi, Ispahan

    Le pont Allahverdi Khan ou Si-o Seh Pol aux 33 arches, Ispahan

    Le pont Khadju, Pol-e Khadju, le plus beau et célèbre d'Ispahan

    Le palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

     

    La Mosquée du Chah, IspahanLa place Naghsh-e-Jahan avec la mosquée du Chah (ou de l'Imam)

    La mosquée du VendrediLa mosquée du Vendredi et son iwan sud

    Le pont Khadju, IspahanLe pont Khadju sur rivière Zayandeh Rud asséchée

    Ispahan, capitale de la Perse sous la dynastie des Safavides, Iran 2018Madrasa dans Ispahan

     

  • Visité le 29 juin 2018

     

    Trônant dans un jardin, ce palais fut construit par Shâh Abbâs Ier au début du XVIIe siècle et terminé par Shâh Abbâs II en 1647. On l'appelle Palais des 40 colonnes, "chehel Sotun", car les 20 colonnes du portique se reflètent dans un long bassin d'eau rectangulaire bordé par des lions stylisés, emblème de l'imam Ali et symbole royal. Les colonnes soutiennent un superbe plafond de bois peint et marqueté, évoquant la voûte céleste. 

    L'iwan extérieur est tapissé de mosaïques de miroirs. A l'intérieur de chaque côté de l'iwan, des pièces sont ornés de peintures murales idylliques ou illustrant des épisodes célèbres de la littérature persane. Réservée à des réceptions, la salle principale est surmonté de trois coupoles. Elle est décorée de peintures de styles et d'époques différents, inspirées par la miniature traditionnelle ou par le naturalisme européen. Les plus anciennes, à hauteur d'homme et datant du début XVIIe, représentent des couples s'adonnant aux plaisirs du vin et de la musique. Au dessus, six grandes peintures murales datent du XVIIe ou du XVIIIe siècle, époque des Qâdjârs. Vous pouvez découvrir ces peintures sur mon blog "Mes Musées"

    Sur les murs extérieur du palais, des ambassadeurs et des personnalités européens ont été représentés par deux peintres hollandais sous Shâh Abbâs II. A l'ouest du jardin se trouve le portail isolé d'une mosquée bâties en 1543.

     

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanLes 20 colonnes du portique : 3 rangées de 6 plus 2

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanPlafond peint et marqueté, évoquant la voûte céleste

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanSuperbe iwan extérieur, tapissé de mosaïques de miroirs

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanDécoration au sommet de la façade avant du Palais 

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanCôté droit du palais

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanCôté gauche du palais

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanBassin et vue arrière du palais 

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanIwan arrière du Palais

    Décorations extérieures du Palais côté droit peint par deux peintres hollandais : 

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

     

     

    Intérieur du Palais :

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le Palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan Vous pouvez découvrir l'intégralité des peintures sur mon blog "Mes Musées"

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique