• L'Alcázar de Séville : intérieur du Palais Pierre Ier ou Mudéjar

    Inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1987

     

    La cour des poupées (patio de las Muñecas) :

    La porte centrale du palais donne accès à un vestibule, d'où un petit couloir mène, à droite, à la cour des Poupées. Cette partie du palais était probablement réservée à la reine. Ce patio devrait son nom à la présence de minuscules visages, sculptés dans le stuc. Il est entouré de 4 galeries où l'on retrouve des arcs en plein-cintre polylobés, supportés par de belles colonnes de marbre. Les chapiteaux sont en marbre blanc finement ciselé et proviennent de la résidence du calife à Médinat-al-Zahara, près de Cordoue, détruite au XIe siècle, moins d’un siècle après sa construction.

     

    La cour a été profondément modifiée au XIXe siècle. Elle fut surélevée, on y ajouta un entresol néo-mudéjar et on la couvrit d’une verrière, ce qui est contraire à la tradition sévillane, où les patios servent à faire circuler l'air.

    L'Alcázar de SévilleEntrée dans la cour des poupées

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville 

     

    Le salon des Ambassadeurs :

    Le salon des Ambassadeurs est la salle la plus somptueuse du palais. C'est ici que le roi recevait ses hôtes de marque. Le jeune Charles Quint y célébra ses noces avec Isabelle de Portugal. Les portes d'entrée du côté de la cour des Demoiselles datent du XIVe siècle. Elles sont en bois avec des entrelacs géométriques décorés de motifs végétaux.

    Les murs, comme dans les autres salles du palais, sont décorés d'azulejos et de stucs. Les balcons de bois qui émergent dans la partie supérieure datent de la fin du XVI siècle. Sous les balcons, une série de niches forme une frise qui fait le tour du salon. Le salon communique sur trois côtés avec les salles voisines par une triple rangée d’arcades en fer à cheval, encadrée par un arc, lui-même en fer à cheval, beaucoup plus grand.

    L'un des deux accès au salon des Ambassadeurs, avec arcs en fer à cheval :

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    De plan carré (qoubba), le salon est couvert d’une coupole hémisphérique dorée. La coupole repose sur des stalactites de bois doré. Ces stalactites forment tout un réseau d'alvéoles et s'intègrent dans des trompes d'angles qui assurent la transition entre la coupole circulaire et le plan carré de la salle. Sous la coupole, une frise gothique aligne les portraits des monarques espagnols, depuis les Wisigoths jusqu'aux Rois catholiques. 

    L'Alcázar de SévilleLa superbe coupole du salon des Ambassadeurs et ses portraits des monarques espagnols

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de SévilleOn remarquera l'arc polylobé typique de l'art mudéjar.

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    L'Alcázar de Séville

    « L'Alcázar de Séville : Porte du Lion, façade du Palais Mudéjar et le Salon de l'Amiral L'Alcazar de Séville : Cour des Demoiselles du Palais Mudéjar »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Novembre 2017 à 09:43

    L'influence Arabe est très nette pour ce magnifique bâtiment richement décoré

    Bon mardi.

      • Mardi 28 Novembre 2017 à 22:05

        Oui superbe architecture et magnifique palais dans une ville qui ne l'est pas moins ;-)

        Bonne soirée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :