• La Mosquée du Chah ou de l'Imam, Ispahan

    Place Naghsh-e Jahan inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979

    La mosquée du Chah au Sud de la place Naghsh-e Jahan appelé également mosquée de L'Imam

     

    La mosquée du Chah, en persan ﻣﺴﺠﺪ ﺷﺎﻩ, Masjed-e Shâh, a été construite pour le souverain safavide Chah Abbas Ier au XVIIe siècle entre 1612 et 1627 juste avant sa mort. Ses architectes principaux sont Muhibb al-Din al-Kula et Ustad ali Akbar Isfahani.

    Elle est également nommé Mosquée de l'Imam, Masjed-e Imâm,en référence à Rouhollah Khomeini.

    Avec son décor de céramiques aux tons bleus, turquoise et jaune, ses soubassements de marbres d'Ardestân, ses lignes pures et ses proportions fondées sur le nombre d'or, son unité esthétique exceptionnelle, elle est un joyau d'architecture, de décor et de symbolisme.      

    Elle est bâtie sur le plan type iranien, à quatre iwans autour d'une cour, dont le principal mène à une salle sous coupole servant de salle de prière.

    À la verticale du centre de la grande coupole se trouve au sol, une dalle noire. Sur cette dalle, on peut entendre nettement 7 fois l'écho de ses paroles. À côté de la grand salle à coupole se trouvent plusieurs petites salles sous coupoles dites « salles de prière d'hiver ». Deux madrasas à cour et deux iwan se trouvent sur les côtés. On peut noter une grande symétrie.

     

    Portail d'entrée accessible par le sud de la place Naghsh-e Jahan :

    La Mosquée du Chah, IspahanCe portail monumental fut achevé en premier pour créer une symétrie avec l'entrée du bazar à l'opposé de la place. Bordé de deux minarets, ses muqarnas sont décorés de mosaïques de céramiques  

    La Mosquée du Chah, Ispahan

    La Mosquée du Chah, IspahanOn peut voir ici dans le creux de l'iwan deux paons, symbole royal, qui se font face.

    Une fois franchi le portail d'entrée on se trouve dans le vestibule d'entrée. Un désaxement de 45 degrés entre la salle à coupole et son iwan a été rendu nécessaire pour aligner le portail sur les galeries de la place, tout en orientant la mosquée vers la Mecque. Ce désaxement symbolise aussi la discontinuité entre le monde profane, la place, et l'espace sacral de la mosquée.  

    Dans l'enceinte de la mosquée :

    Mosquée du Chah, Ispahan

    Mosquée du Chah, IspahanIwan sud, le plus majestueux, flanqué de ses deux minarets.  

    Mosquée du Chah, IspahanIwan Nord, avec les deux minarets du portail d'entrée 

    Mosquée du Chah, IspahanIwan Nord sous un autre angle, avec un des deux minarets du portail d'entrée

    Mosquée du Chah, Ispahan

    Mosquée du Chah, IspahanSuperbe décors de l'intérieur de l'iwan (?)

    Mosquée du Chah, IspahanVue de l'intérieur de la cours de la madrasas, à côté de l'iwan est. Au dessus la petite coupole de l'iwan est.

    Mosquée du Chah, IspahanUne des salles de prière hypostyle de part et d'autre de l'iwan sud, voutées chacune de huit petites coupoles.

    Mosquée du Chah, IspahanSuperbe Intérieur de l'iwan sud

    Mosquée du Chah, IspahanSuperbe plafond de la coupole de l'iwan sud

    Mosquée du Chah, Ispahanplafond de la coupole de l'iwan ouest

    « Le Palais d'Ali Qapu et la mosquée du Cheikh LotfallahLa place Naghsh-e Jahan by night, Ispahan »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Septembre à 11:16

    Un endroit superbe et couru dans ce pays

    Bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :