• Lalibela, Éthiopie 2015

    Les églises rupestres de Lalibela

    classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1978

    Au cœur de l'Éthiopie, dans une région montagneuse située à 645 km d’Addis-Abeba, onze églises médiévales monolithiques ont été creusées dans la roche. Leur construction est attribuée au roi Lalibela qui, au XIIe siècle, entreprit de construire une « Nouvelle Jérusalem » après que les conquêtes musulmanes eurent mis un terme aux pèlerinages chrétiens en Terre Sainte.

    Lalibela connut un grand épanouissement après la chute de l’empire d’Aksoum.

    On distingue deux groupes principaux d’églises.

    Au nord du fleuve du « Jourdain » : Bieta Medhani Alem (« la maison du Sauveur du monde »), Bieta Maryam (« la maison de Marie »), Bieta Maskal (« la maison de la Croix »), Bieta Denagel (« la maison des vierges »), Bieta Golgotha Mikael (« la maison de Golgotha-Mikael ») et Bieta Debré Sina.

    Au sud du fleuve : Bieta Amanuel (« la maison d’Emmanuel »), Bieta Qeddus Mercoreos (« la maison de saint Mercorius »), Bieta Abba Libanos (« la maison de l’abbé Libanos »), Bieta Gabriel Rafael (« la maison de Gabriel-Raphaël ») et Bieta Lehem (« la maison du saint Pain »).

    La onzième église, Bieta Ghiorgis (« la maison de saint Georges »), est séparée des autres, auxquelles elle est cependant reliée par un système de tranchées.

    Les églises n’ont pas été édifiées de manière traditionnelle, mais creusées dans la roche en blocs monolithiques. Dans ces blocs, on a ensuite dégagé des portes, des fenêtres, des colonnes, différents étages, des toits, ... Ce travail de titan a ensuite été complété par un vaste système de fossés de drainage, de tranchées et de passages pour les processions avec, parfois, des ouvertures vers des grottes d’ermites ou des catacombes.

    source : Unesco

    Lalibela, Eglise Saint Georges, Biete Ghiorgis

     

    Église Saint-Georges, Lalibela

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela

    Le sanctuaire de la Sainte Croix, Lalibela

    Église Bieta Golgotha et le tombeau d'Adam, Lalibela

    Églises de la partie sud et maisons traditionnelles de Lalibela

     

    Vous pouvez également voir les photos de mon trek en Ethiopie en suivant ce lien :

     Trek dans le parc du Simien, Ethiopie novembre 2015

     

    Lalibela, Éthiopie 2015

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour en savoir plus : http://whc.unesco.org/fr/list/18

    Flag Counter

  • classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1978

    Ce groupe est constitué de deux églises conçues dès l'origine comme telles. Après la chute de la dynastie Zagoué, Lalibela devint un centre exclusivement religeux et tous les bâtiments "profanes" furent transformées en églises.

    Il est donc composé des églises suivantes :

    - Bieta Amanuel (« la maison d’Emmanuel »),

    - Bieta Abba Libanos (« la maison de l’abbé Libanos »),

    - Bieta Qeddus Mercoreos (« la maison de saint Mercorius »),

    - Bieta Gabriel Rafael (« la maison de Gabriel-Raphaël »),

    - Bieta Lehem (« la maison du saint Pain »).

    Nous ne visiterons que les deux premières dont vous trouverez ci-dessous les photos.

     

    Bieta Amanuel : « la maison d’Emmanuel »

    Bieta Emmanuel, Lalibela  

    Bieta Emmanuel, LalibelaBieta Emmanuel (Dieu est avec nous) est la  seule église authentiquement monolithique du groupe sud.

    Elle a été conçue et réalisée  avec grand soin, comme une sculpture de 3 étages,dans un bloc de tuf de 17,5m * 11,5m * 1,5m de haut, dans une cour de 30m sur 24m, entouré de parois verticales hautes de 15m où l'on trouve comme souvent de nombreuses niches et tombes.

    A l'extérieur comme à l'intérieur l'architecture est de type axoumite. L'intérieur de l'église est conçu selon le plan basilical classique à trois nefs, avec une nef centrale voutée.

    Près de la porte latérale sud, une trappe dissimule l'entrée en escalier d'un tunnel qui relie cette église et celle de Merkourios.

    Selon une tradition locale, cette église serait aussi appelé "Septième Ciel", ce qui évoque l'emplacement du trône de Dieu. On peut donc imaginer qu'elle ait pu être la résidence du roi Lalibela, digne représentant de Dieu sur Terre.

     

    Les églises de la partie Sud et maisons traditionnelles de Lalibela       Bieta EmmanuelBieta Emmanuel focus sur les fenêtres                                                           Intérieur de Bieta Emmanuel : croix de procession                              

     

    Bieta Abba Libanos : « la maison de l’abbé Libanos »

    Bieta Abba Libanos, Lalibela Bieta Abba Libanos : la maison de Saint Libanos

    Église monolithique, le nom semble évoquer un des neufs saints syriens, l'un des plus importants saint moine de l'église d’Éthiopie; mais les prêtes de Lalibela ne sont pas unanimes sur cette interprétation. Abba Libanos est un saint d'origine syrienne arrivé en Éthiopie au Ve siècle. Personnage célèbre, il accomplit de nombreux miracles, notamment en faisant jaillir des sources de la roche avec le seul toucher de son bâton. 82 églises des hauts plateaux abyssins portent son nom.

    L'intérieur, taillé avec précision et grand soin, montre un plan basilical divisé en trois nefs. Elle est la seule église accessible d'un espace ouvert et non protégé. Elle pourrait donc avoir eu une fonction bien particulière.

    D'après la tradition, elle fut construite en une seule nuit par Masqal Kebra, l'épouse du roi Lalibela, avec l'aide des anges, pour se racheter d'avoir douter de sa fidélité, alors qu'il était occupé chaque nuit à la taille des églises.

     

    Habitat traditionnel Lalibela    Les églises de la partie Sud   Lasta Tukuls : maison traditionnelle vernaculaire de Lalibela.

    Près des églises, le village de Lalibela compte des maisons rondes à étage bâties en pierre rouge locale et connues sous le nom de Lasta Tukuls.

     

    Eglise de la partie sud et maisons traditionnelles de Lalibella  Nous quittons les églises de Lalibela sous une très belle luminosité, à l'image d'un site qui restera un des moments fort de ce voyage. 

     


    votre commentaire
  • Au moment où nous allions quitter l'Eglise Saint-Georges pour laisser la place aux étudiants éthiopiens vêtus d'habits traditionnels, et nous rendre aux églises de la partie sud de Lalibela, ces derniers nous ont fait un petit concert fort sympathique dont voici les photos.

    Vous remarquerez les tambours à deux faces que nous avons pu apercevoir précédemment dans les églises de la partie nord.

     

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela 

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela

    Concert improvisé à l'église Saint-Georges, Lalibela


    votre commentaire
  • classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1978

    Après déjeuner nous revenons visiter la suite des églises de la partie nord de Lalibela, avant de prendre le chemin de l'église Saint-Georges et de celles de la partie Sud.

       

    Bieta Golgotha                                                              Eglise Bieta Golgotha

    Bieta Golgotha et Bieta Debré Sina disposés côté à côté dans la roc, symbolisent le rapprochement  entre l'alliance de la Loi donnée au Sinaï, l'Ancien Testament et la nouvelle Alliance conclue sur le Calvaire, le Nouveau Testament.

    Bieta Golgotha, Lalibela

    Intérieur de l'église Bieta Golgotha : seuls les hommes ont accès à cette salle, dommage car c'est la seule église où l'on peut admirer des bas-reliefs réalistes de Saints (voir photos ci-dessous)

    Bieta Golgotha longue de 11m, est soigneusement décorée à l'intérieur, comme on peut le voir sur ces photos. 

     

    Bieta Golgotha, Lalibela    Bieta Golgotha, LalibelaStatut à l'intérieur de l'église Bieta Golgotha : bas-reliefs réalistes de Saints

    Le tombeau d'Adam

    Le tombeau d'Adam

    Monolithe haut de 5.5m, comme nous pouvons le voir la croix se trouve dans la partie haute. Six marches amènent à la porte qui ouvre un passage dans le monument même et constituent ainsi l'entrée du groupe d'église nord; pour nous il s'agira de la sortie puisque nous finiront par là avant de rejoindre l'église Saint-Georges.

    La partie supérieure est entièrement dégagé de la masse mais la partie inférieure est rattachée à l'est à l'ensemble des églises de Bieta Debré Sina et Bieta Golgotha.

     

     


    votre commentaire
  • Classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1978

    Ce groupe d'église est situé au nord du fleuve du « Jourdain », il est composé de Bieta Medhane Alem (« la maison du Sauveur du monde »), Bieta Maryam (« la maison de Marie »), Bieta Maskal (« la maison de la Croix »), Bieta Denagel (« la maison des vierges »), Bieta Golgotha Mikael (« la maison de Golgotha-Mikael ») et Bieta Debré Sina.

    On pourrait également utiliser l'appellation "Nouveau Golgotha" qui rappelle l'ombilic du monde, le centre spirituel universel représenté par la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem où le premier Adam fut enseveli en attendant la venue du deuxième Adam, Le Christ.

    Rappelons que le véritable nom de Lalibela est Gebré Masqal, "Serviteur de la croix" et  que celui de sa femme est Masqal Kebra, "exaltation de la croix".

    Selon la tradition, le travail de la taille commença en 1174 par l'église de Bieta Maryam et se poursuivit par celle de Bieta Medhane Alem. On passa ensuite à la taille du groupe comprenant le tombeau d'Adam et la double église de Golgotha et du Sinaï pour finir par l'excavation des églises de Masqal et Denaghel. La construction de ces six églises monolithiques dura 24 ans, toujours d'après la tradition.

    Source : Guides Olizane Découverte de l’Éthiopie et Unesco

     

    Biete Medhani Alem, Lalibela Eglise Bieta Medhane Alem, la plus grande des 11 églises rupestres de Lalibela (33,5m*23m*11,5m de haut). Seules les colonnes côté est, ici sur la photo, sont originales.

    Cette église monolithique, avec son plan de basilique rectangulaire à cinq nefs, découpés en huit travées, pourrait représenter une copie taillée dans le rocher de la grande cathédrale bâtie à Axoum par le roi Khaleb au 6e siècle et détruite par la reine Gudit.

    Biete Medhani Alem, Lalibela    Biete Medhani Alem, Lalibela Église Bieta Medhane Alem (côté est)                               Église Bieta Medhane Alem (côté nord)

    Bieta Medhane Alem, Lalibela    Bieta Medhane Alem, LalibelaIntérieur de l'église Bieta Medhane Alem

    A l'intérieur, les quatre nefs latérales présentent un plafond plat alors que le plafond de la nef médiane est plus haut et plus vouté.Elles sont séparées par 4 rangés de 7 gros piliers.

    L'église a été taillée avec grand soin et le tuf ciselé ne présente aucune trace de revêtement ni de peintures.

    Bet Maryam, Lalibela   Bet Maryam Church, Lalibela
    Eglise Bieta Maryam (côté Est) avec baptistère en 1er plan     Eglise Bieta Maryam (côté Sud)

    C'est l'église préférée du roi Lalibela. L'extérieur présente des décorations et des symboles en bas-relief, notamment des corniches et de nombreuses croix : croix latine, croix de Saint-André, croix à volutes et croix pattée. Parois, portes et fenêtres sont ornées de têtes de singe en parfait style axoumite.

    Bieta Maryam a dû être strictement liée aux rituels de la fertilité et, d'une certaine mesure, elle le reste aujourd'hui.

    Bieta Maryam, Lalibela    Bieta Maryam, LalibelaIntérieur de l'église Bieta Maryam

    L'intérieur de l'église, d'architecture rectangulaire (13m*9m*9m de haut), présente un plan classique à 3 nefs. Comme pour Bieta Medhane Alem, la nef centrale est voutée et les nefs latérales sont à plafonds plats.

    Cour de l'église Bieta Maryam, LalibelaCour de l'église Bieta Maryam

    La largeur inhabituelle de cette cour, tout comme l'existence d'une galerie à l'intérieur de l'église pourrait s'expliquer par le rôle de cette église. En effet les femmes devaient certainement passer la nuit dans cette cour pour obtenir de Marie la grâce de la fécondité. La galerie servait quant à elle probablement à permettre aux dames de la famille royale de participer aux rituels et aux célébrations religieuses sans se mêler aux femmes du peuple.

     

    Bieta Masqual, Lalibela    Bieta Masqual, LalibelaIntérieur de l'église Bieta Masqal, la "maison de la Croix"                Livre religieux en alphabet amharic

    Église-grotte d'environ 11m sur 3m à deux nefs divisées par quatre piliers. des têtes de singes ornent les entrées et rappellent le style axoumite.

    Cette église a pu receler les reliques de la Vraie Croix qui aurait été donnée par Saladin suite à sa victoire contre les croisées lors de la bataille de Hattin (1187). En effet Saladin ne considérait pas les chrétiens éthiopiens comme ses ennemis et il fit de nombreux dons à l'église éthiopienne suite à la prise de Jérusalem. On pense que Saladin a sûrement rencontrer le roi Lalibela durant son long séjour en Palestine et en Syrie.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1978

    L'église Saint-Georges (amharique : ቤተ ጊዮርጊስ, Bétä Giyorgis ou Bét Giyorgis) est l’une des onze églises rupestres de Lalibela, un village d’Éthiopie situé à 2 600 m. C'est la plus célèbre et la plus récente des onze églises de la « nouvelle Jérusalem ».  Elle est séparée des autres, auxquelles elle est cependant reliée par un système de tranchées.

    Construite sur un plan cruciforme de 25 mètres de côté (croix grecque), elle est haute de 30 mètres et a été taillée dans la roche au début du XIIIe siècle. 

    La tradition raconte que le roi Lalibela avait achevé la construction des dix autres églises, lorsque Saint Georges lui apparu sur son cheval blanc. C'est à cet endroit que le roi tailla une dernière église qu'il dédia à Saint Georges.

     

    Eglise Saint-Georges, Lalibela

    Eglise Saint-Georges, Lalibela

    Eglise Saint-Georges, Lalibela    Eglise Saint-Georges, Lalibela

    Eglise Saint-Georges, Lalibela

    Eglise Saint-Georges, Lalibela    Eglise Saint-Georges, Lalibela

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique