• Le palais du Golestan, Téhéran

    Classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 2013

    Visite du palais le 25 juin 2018

    L'Arg, citadelle en persan, est construit sous le règne de Tahmasp Ier (1524-1576) de la dynastie safavide (1502-1736). Il est rénové plus tard sous le règne de Karim Khan Zand (1724-1776).

    En 1783, le Qajar Agha Mohammad Khan choisit Téhéran comme nouvelle capitale de l'Iran l'Arg devient ainsi la cité royale pendant l'époque qajare.

    Le palais est reconstruit sous sa forme actuelle en 1865 par Haji Abol-Hassan Mémar Navaï.

    Pendant l'époque Pahlavi (1925-1979), le palais du Golestan est utilisé pour les réceptions officielles, comme le couronnement de Reza Shah et de Mohamad Reza Shah, la famille Pahlavi ayant construit ses propres palais au nord de Téhéran à Sa'dabad et à Niavaran.

     

    Le palais du GolestanDerrière cette toile se trouve la Salle du trône de marbre qui est un iwan surélevé tapissé de miroirs. Il fut construit par Karim Khân Zand puis transformé à l’ère qâdjâr. Le trône de marbre fut sculpté en 1806 sur ordre de Fath Ali Shâh. Cette salle servit lors du couronnement de Reza Shâh Pahlevi en 1925.

    Le palais du GolestanEntrée du musée royal.

    Le palais du Golestan

    Le palais du GolestanLe Khalvat-e Karim Khani, la retraite de Karim Khan Zand ancien régent de Shirâz, une des plus anciennes parties encore existantes du palais. Construit vers 1760, ils furent en grande partie détruits et restaurés au XIXe siècle par Nâser od-Din Shâh. Il n'en reste qu'une salle à coupole surélevée, ouverte sur l'extérieur, et qui abrite un bassin, un trône de marbre et la pierre tombale de Nâser od-Din Shâh.    

     

    L'Emârat-e Bâdgir ou Palais Bâdgir

    C'est un des plus vieux bâtiments du palais du Golestan qui doit son nom aux tours d'aération (bâdgir) . Il a été construit à l'époque de Fathali Shah. Il est composé d'une pièce principale, de deux chambres latérales, deux vestibules et une pièce en sous-sol équipée d'un bassin.

    La construction a lieu entre 1807 et 1809, sous la direction de deux architectes persans, Haj Mirza Jafar Khan Tabrizi et Abdullah Memarbashi (plus connu sous le nom de Sheikh Abdulhossein) :

    Le palais du GolestanLe Palais des tours du vent, Emârat-e Bâdgir, avec une de ses quatre tours d'aération.

     

    Le palais du Golestan

    Le palais du GolestanUne des entrées du Palais Bâdgir.

    Le palais du Golestan

    Le palais du GolestanPalais Bâdgir avec une autre de ses tours en arrière plan

    Le palais du GolestanMosaïque

    Intérieur du Palais Bâdgir :

    Le palais du GolestanPièce en sous-sol équipée d'un bassin, utilisé comme musée d'anciennes photographies de l'Iran.

    Le palais du Golestan

    Le palais du Golestan

    Le palais du Golestan La chambre principale est décorée de vitraux, de colonnes de plâtre en forme de spirale, de plinthes de marbre peint ; le sol est couvert de carreaux de céramiques peints. Le plafond est décoré de miroirs et de peintures, ce qui est rare au palais du Golestan.

     

    Le palais du GolestanBatiment proche du palais Bâdgir.

     

    « L'impressionnante falaise de BandiagaraLe Palais du soleil, Shams-ol Emareh, Téhéran »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :