• Le sanctuaire de My-Sön : groupe E, F, H et K Vietnam 2019

    Sanctuaire de My-Sön, inscrit au patrimoine de l'Unesco en 1999

     

    Le groupe E est constitué de 9 éléments répertoriés E1 à E9.

    Le sanctuaire de Mi-Sön : stèle du groupe E, Vietnam 2019

    Stèle du groupe E

    La stèle remonte à l'an 657/658 et a été érigée par le roi Prakasadham Vikrantavarman. Son contenu montre que le nom Champa a été utilisé régulièrement. Le nom d'une dynastie et d'une généalogie montre l'ordre des rois et l'influence profonde de l'hindouisme sur la classe supérieure de la société cham. Par exemple, le roi Gangaraja "considérait la vue du fleuve sacré (le Gange) comme une grande joie; et après ses paroles, il partit pour le Gange"

     

    Edifice le mieux conservé du groupe E (E6 ou E7 ?) :

    Le sanctuaire de Mi-Sön : groupe E, Vietnam 2019

    Le sanctuaire de Mi-Sön : groupe E, Vietnam 2019

    Le sanctuaire de Mi-Sön : groupe E, Vietnam 2019

    Le sanctuaire de Mi-Sön : groupe E, Vietnam 2019

     Le piédestal circulaire ci-dessous, datant du VIIe siècle a une apparence similaire à celle du premier piédestal de My-Sön Valley. Peut-être un Linga cylindrique circulaire recouvert de Kosa avait-il été placé sur le Yoni. Sur le corps du piédestal, il y a une inscription en sanskrit qui dit: "Ce sac (Kosa) est offert à Vikrantavarman, linga fixé par le célèbre roi Vikrantavarman, le roi des rois le plus puissant. Cette offrande existera toujours comme la vie sur Terre" :

    Le sanctuaire de Mi-Sön : groupe E, Vietnam 2019 

    Le lingam ou linga est un objet dressé, souvent d'apparence phallique, représentation classique, dite anicônique, de Shiva en tant que Brahman (« Absolu, Âme universelle »).

    On retrouve dans ce symbole l'ambivalence du dieu, ascète et renonçant d'une part, mais aussi figure majeure du tantrisme, représenté par un phallus, d'autre part. Le mot linga signifie « 1) signe ; 2) phallus ; 3) symbole de Shiva »2. Le lingam est une représentation d'un phallus, la masculinité, et d'une vulve, la féminité.

     

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe E, Vietnam 2019Reste de l'édifice E1 (?) en premier plan, et E4 (?) en arrière plan (tour) 

     

    Edifice du groupe F :

    Ce groupe est composé de 2 élements dont l'édifice F1 ci-dessous, en très mauvaise état et protégé par un hangar.

    L'élément F2 est de très petite taille et ne figure pas sur ces photos.      

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe E, Vietnam 2019

     

     

    Edifice du groupe H :

    Ce  groupe H a été construit au XIIIe siècle sur une petite colline près du groupe G. Le sanctuaire principal H1 a été ouvert à l'est. Le groupe H comprenait 4 constructions :

    le sanctuaire principal kalan H1, la salle mandapa H2, la tour-porte Gopura H3 et la tour du trésor/tour de feu Kosagrha H4.

    La plupart des temples du groupe H ont été détruits par les guerres. La seule partie restante est le mur ouest du temple principal H1. Selon la description archéologique du XXe siècle, le hall H2, situé entre la porte de la tour et le sanctuaire principal, était entouré d'une enceinte semblable à celle du groupe de tours Po Kloong Garai dans la partie sud du royaume, actuellement Rang-Thap Cham dans la province de Ninh Thuan.

    La tour H1 avait un grand tympan en grès, qui représentait le dieu Shiva à huit bras dansant. Son sourire exprime notamment l'impact de l'art khmer de la période du Bayon au Cambodge. Ce relief est exposé dans le temple D2.

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe H, Vietnam 2019

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe H, Vietnam 2019

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe H, Vietnam 2019

     

     

    Edifice du groupe K :

    Le groupe K montre une architecture simple avec un sanctuaire principal de petite taille à l'est. Il a été construit à la même époque que le temple E4 au XIe siècle et n'avait pas de sculptures murales. Ce sanctuaire était caractérisé par une porte aveugle ornant un tympan au sud, sculptée avec une déesse à trois visages assise sur un lotus. La déesse devait être Brahmi, une incarnation féminine du dieu de la création Brahma. Ce relief est exposé dans le temple D1.

    Le sanctuaire de My-Sön : groupe K, Vietnam 2019

     

    « Le sanctuaire de My-Sön : groupe D et G, Vietnam 2019La citadelle royale de Hué, Hoàng Thành en vietnamien, Viêt Nam »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :