• Palais du Golestan à Téhéran, Iran 2018

    Classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 2013

    Le palais du Golestan est situé au cœur du centre historique de Téhéran. Il est l’un des plus anciens ensembles de Téhéran, construit à l’origine par la dynastie safavide dans la ville historique fortifiée. Après la construction d’extensions et d’ajouts, il fut doté de ses éléments les plus caractéristiques au XIXe siècle, lorsque l’ensemble palatial fut choisi comme résidence royale et siège du pouvoir par la famille dirigeante kadjare. L’ensemble du palais du Golestan est actuellement composé de huit structures palatiales importantes, entourant les jardins du même nom et principalement utilisées comme musées, qu’entoure un mur extérieur percé de portes.

    L’ensemble apporte un témoignage unique des réalisations artistiques et architecturales de la période qâdjâr, y compris l’introduction de motifs et de styles européens dans les arts perses. Il n’était pas seulement utilisé comme la base du gouvernement des souverains qâdjârs mais servait aussi d’enceinte résidentielle et de loisirs et de centre de production artistique au XIXe siècle. Grâce à cette dernière activité, il devint la source et le centre des arts et de l’architecture qâdjârs.

    Le palais du Golestan représente un témoignage unique et riche du langage architectural et des arts décoratifs de l’époque qâdjâre, qui se manifeste essentiellement dans l’héritage légué par Naser ed-Din Shah. De considérables sources d’inspiration d’origine européenne se reflètent dans l’ensemble palatial et confirment qu’elles sont les premières représentations de la fusion des styles persans et européens, devenue si caractéristique de l’art et de l’architecture iraniens à la fin du XIXe et au XXe siècle. À ce titre, certaines parties de l’ensemble palatial peuvent être considérées comme étant à l’origine du mouvement artistique iranien moderne.

    Source : http://whc.unesco.org/fr/list/1422

     

    SOMMAIRE

    Le palais du Golestan, Téhéran

    Le Palais du Soleil, Shams al-Emareh, Téhéran

    Le musée royal, Talar-e Salam, Téhéran

    Série de céramiques qâdjâr à gauche du Shams al-Emâreh

     

    Quelques photos de Téhéran hors patrimoine de l'Unesco

    Quelques photos de Téhéran

     

    Palais du Golestan à Téhéran

    Palais du GolestanLe Palais du Soleil, Shams al-Emareh

     

    Pour voir les photos de mon trek rendez vous ici : steevephoto.eklablog.com/ascension-du-damavand-5671m-iran-juin-2018

     

  • Quelques photos de Téhéran hors patrimoine de l'Unesco.

    Notre visite de Téhéran fut rapide d'autant que des manifestations nous empêchaient d'aller dans certaines zones. Ces photos ne sont donc pas représentatives de cette ville.

    La Tour AzâdiLa Tour Azâdi (Liberté), monument Pahlavi le plus célèbre de la ville non loin de l'aéroport.

    Construite en 1971 pour la célébration des 2500 ans de la monarchie, elle s'appelait "Shâhyad" (Souvenir du Roi) avant la révolution islamique. Ses quatre arches évoquent les iwans* et leurs décors d'alvéoles s'inspirent des muqarnas**.

    * Iwan : nouvelle forme d'architecture inventée par les Parthes au Ier ou IIe siècle. C'est une salle voûtée fermée sur 3 côtés. Elle est utilisée aussi bien pour les temples que pour les palais et sera reprise par les Sassanides et la perse musulmane.

    ** Les muqarnas (مقرنس en persan) sont un motif ornemental de l'architecture islamique depuis l'époque médiévale. Il s'agit d'éléments décoratifs en forme de nids d'abeilles et réalisés en stuc peint, en bois, en pierre ou en brique.

     

    Place Imam Khomeini

    Place Imam Khomeini

    Place Imam Khomeini

    Place Imam Khomeini

    Place Imam Khomeini

     

    Photos divers :

    Téhéran

    Téhéran

     

    Téhéran

    Téhéran

    Téhéran

    Téhéran

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique