• Samarcande, route de la soie, Ouzbékistan 2019

    Ville inscrite au Patrimoine de l'Unesco depuis 2001

    La ville de Samarcande est connue sous son nom grec de « Marakanda » à l'époque d'Alexandre le Grand en 329 av. J.-C. Le nom actuel pourrait venir des mots sogdiens "asmara", la pierre ou le rocher et "kand", le fort ou la ville. Plus récemment, on a voulu lui donner comme origine étymologique plus baroque et anachronique : « lieu de la rencontre » ou « lieu du conflit » (samara : rencontre, conflit en sanskrit, kand, kent : ville, terme centre-asiatique) ce qui illustre bien la position actuelle de Samarcande à la limite des mondes turc et persan.

     

    Fondée au VIIe siècle avant l'ère chrétienne sous le nom d'Afrasyab, la ville historique de Samarkand, située dans une grande oasis de la vallée du Zeravchan, dans le nord-est de l’Ouzbékistan, est considérée comme le carrefour des cultures du monde, avec une histoire qui remonte à plus de deux millénaires et demi. On trouve dans la région des vestiges de peuplement datant de 1 500 avant J.-C., mais la période la plus notable de développement de Samarkand a été la période timouride, du XIVe au XVe siècle, lorsqu’elle a été la capitale du puissant Etat timouride.

    Avec Boukhara, Samarcande est inscrite sur la liste des plus anciennes villes habitées d'Asie centrale. Installée sur la Route de la soie, entre la Chine et la Méditerranée, elle a été une des plus grandes cités d'Asie centrale. Lors de ces différentes occupations, Samarcande a abrité des communautés religieuses diverses et est devenue le foyer de plusieurs religions telles que le bouddhisme, le zoroastrisme, l'hindouisme, le manichéisme, le judaïsme, l'Église de l'Orient et l'islam.

    Les principaux monuments comprennent la mosquée du Registan et ses madrasas, initialement construites en terre et revêtues de tuiles en céramique décorées, la mosquée et le mausolée de Bibi-Khanum, l’ensemble de Shah i-Zinda, qui contient une série de mosquées, de madrasas et de mausolées, et les ensembles de Gur i-Emir et de Rukhabad ainsi que les vestiges de l’observatoire d’Ulugh-Beg.

    la ville contient toujours un substantiel tissu urbain de quartiers islamiques traditionnels, avec quelques beaux exemples de maisons traditionnelles.

     

    Pour en savoir plus : http://whc.unesco.org/fr/list/603

     

    SOMMAIRE

     

    Le Régistan : la medersa d'Ulugh Beg, Samarcande

    Le Régistan : la médersa Cher-Dor, "Qui porte des Lions", Samarcande

    Le Régistan : la médersa Tilla-Qari, "couverte d'or", Samarcande

    La mosquée de la médersa Tilla Qari, le Régistan, Samarcande

    Jeux de lumières sur la médersa Cher-Dor, Samarcande

    Jeux de lumières sur les médersas d'Ulugh Beg et Tilla Qari, Samarcande

    La gigantesque mosquée Bibi Khanoum érigée par Tamerlan, Samarcande

    La nécropole sacrée Chah-e-Zindeh de Samarcande

    Les mausolées sud de la nécropole Chah-e-Zindeh, Samarcande

    Les mausolées centraux de la nécropole Chah-e-Zindeh, Samarcande

    Les mausolées et mosquées nord de la nécropole Chah-e-Zindeh, Samarcande

    L'observatoire astronomique d'Ulug Beg, Samarcande

    Le Gour Emir ou Amir Temur maqbarasi, Samarcande

    Mausolée et tombeaux du Gour Emir, Samarcande

    Autres photos de Samarcande

     

    Histoire

    Chronologie historique de Samarcande

    Chronologie de la vie de Tamerlan

     

     

    Le Régistan, Samarcande, Ouzbékistan 2019Le Régistan, ensemble de 3 médersas, est le symbole de Samarcande

    Samarcande, Ouzbékistan 2019Magnifiques coupoles bleues du mausolée Qazi Zadeh Roumi (1420-1425) de la nécropole sacrée Chah-e-Zindeh

    Mosquée Bibi Khanoun, Samarcande, Ouzbékistan 2019Mosquée Bibi Khanoun érigée à partir de 1398 par Tamerlan

  •  

    1336 : Timur, Tamerlan, naît dans un clan Mongol établi à Kech, en Transoxiane, fils de Taragaï, le gouverneur de la ville.

    1350 : Naissance de Djahangir, fils aîné de Tamerlan (meurt en 1375)

    1352 : Tamerlan se met au service de l'émir Qazghan, lequel est maître de la Transoxiane.

    1360 : Naissance d'Omar Cheik, second fils de Tamerlan.

    1361 : Tamerlan devient conseiller du gouverneur de Samarkand.

    1366 : Tamerlan prend Karchi, puis Balkh.

    1366 : Naissance de Miran Shah, 3è fils de Tamerlan.

    1370 10 avril : Tamerlan se fait proclamer grand émir et déclare la renaissance de l'empire de Gengis Khan, dont il se prétend le descendant. Il fait de Samarkand sa capitale.

    1371 octobre : Timur lance une campagne contre le Mogholistan.

    1374 : Pir Muhammad ibn Djahangir naît, fils de Djahangir (fils de Tamerlan).

    1377 20 août : Naissance de Chah Rukh Mirza, 4è fils de Tamerlan.

    1379 : Timour-Leng effectue une 1ère expédition au Khorezm (Ouzbékistan) : il détruit la ville, massacre et déporte les artisans à l'est.

    1384 : Naissance de Khalil Sultan, fils de Miran Chah, 3è fils de Tamerlan.

    1384 : Naissance d'Amirak Ahmad, 6è fils d'Omar Cheikh et petit-fils de Tamerlan.

    1387 novembre : Tamerlan conquiert et massacre Ispahan (Iran)

    1388 : Timour-Leng effectue une 2e expédition au Khorezm : il détruit Ourgentch. 

    1388 :  Tamerlan prend le titre de sultan.

    1391 :  Omar Cheik, second fils de Tamerlan, meurt lors de la prise de Dinavar (Iran)

    1392 : Pir Muhammad ibn Djahangir devient gouverneur de Kandahar (Afghanistan)

    1394 : Naissance de Muhammad Taragaï (Ulug Beg), fils de Chah Rukh et de Goharshad, petit-fils de Tamerlan.

    Inde :

    1397 octobre :  Pir Muhammad ibn Djahangir mène l'invasion des Timourides en Inde ; il devient gouverneur de Multan.(Pakistan)

    1398 décembre  : Le mongol Tamerlan conquiert et massacre Delhi (Inde).

    1399 : Baysunghur naît, fils de Chah Rukh et de Goharshad (Ouzbékistan).

    1399 mars : Tamerlan quitte l'Inde (Inde)

     

    1399 15 avril : Tamerlan franchit le Syr Daria à Termez et rentre en Transoxiane (Ouzbékistan).

    1400 : Les ambassadeurs de Tamerlan envoyés au sultan mamelouk, Faradj, sont emprisonnés. Tamerlan déclare la guerre aux Mamelouks.(Egypte)

    1400 15 septembre  : Tamerlan prend Malatya (place avancée égyptienne en Anatolie) (Turquie)

    Syrie :

    1400 11 novembre : Tamerlan prend Alep.(Syrie)

    1400 décembre : Tamerlan débute le siège de Damas

    1401 10 janvier : Le cadi malékite Ibn Khaldun rencontre le khan Tamerlan près de Damas.

    1401 25 mars : Tamerlan prend et incendie Damas.

    Irak :

    1401 juillet : Tamerlan s'empare de Bagdad, la capitale des Abbassides, où il fait ériger des pyramides de têtes décapitées.

    Turquie :

    1402 4 avril : Tamerlan passe en revue ses troupes dans la plaine de Sivas.(Turquie)

    1402 28 juillet : Tamerlan remporte une victoire totale sur le sultan Bajazet, à Angora [Ankara]. Le sultan est fait prisonnier.

    1402 1 août : Le khan Tamerlan, à Angora [Ankara], dévalise la trésorerie ottomane et lance ses fils à la conquête du restant des villes de l'Asie Mineure.

    1402 10 août : Le khan Tamerlan est en campagne dans les territoires ottomans, à Kutahya.

    1402 décembre : Tamerlan s'attaque à Smyrne [Izmir], un ville chrétienne.

    Ouzbékistan

    1404 février : Tamerlan rentre à Samarkand afin de régler sa succession entre ses fils et petits-fils.

    1404 juillet : Lors d'une Assemblée des vassaux de Tamerlan, il répartit son empire entre ses fils et petits-fils.

    1405 8 janvier : Tamerlan emmène son armée en Chine.

    Kazakhstan

    1405 18 février : La khan mongol Tamerlan meurt à Otrar au Kazakhstan

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique