• Inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1979

    Le cratère du Ngorongoro est soumis à un climat tropical caractérisé par deux saisons des pluies : la petite saison des pluies (en novembre et décembre) dont les nuages viennent du sud-est et la grande saison des pluies (mars à mai) alimentée par une mousson venant de l'océan Indien situé à l'est. Les versants les plus arrosés sont donc ceux orientés au sud et à l'est.

    La forêt qui tapisse la paroi interne de la caldeira descend en se clairsemant jusqu'aux prairies où paissent les herbivores. Les arbres emmagasinent l'humidité pendant la saison des pluies et la restituent à la saison sèche. Ce qui explique que les très nombreux animaux y trouvent toute l'année leur nourriture.

     

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du NgorongoroGuépard en chasse, nous resterons à l'observer plus de vingt minutes, et malgré sa vitesse de pointe cette chasse se finira, comme souvent, par un échec. Il est à noter que les gazelles ou les zèbres ne s'enfuit pas le plus loin possible mais passeront leur temps à s'enfuir à distance respectable en le narguant presque.

    Cratère du NgorongoroMarabout d'Afrique

    Cratère du NgorongoroAlouette à nuque rousse 

    La partie boisée du cratère :

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du NgorongoroDe nombreux éléphants se trouvent dans la partie boisée du cratère.

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Cratère du Ngorongoro

    Faunes et forêt du cratère du Ngorongoro

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique