• Luang Prabang, Laos 2019

    Inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1995

    Luang Prabang se situe au nord du Laos, au cœur d’une région montagneuse. La ville est bâtie sur une péninsule formée par le Mékong et la rivière Nam Khan. Les massifs montagneux enserrent la cité dans un écrin de verdure, en particulier les monts PhouThao et PhouNang.

    La ville est exceptionnelle à la fois pour la richesse de son patrimoine architectural et artistique qui reflète la fusion de l’architecture urbaine traditionnelle Lao avec celle de l’époque coloniale. Son paysage urbain remarquablement bien conservé témoigne de l’alliance de ces deux traditions culturelles distinctes.

    De nombreuses légendes accompagnent la création de la ville dont celle qui raconte que Bouddha aurait souri lorsqu’il se reposa  à cet endroit au cours de l’un de ses voyages en annonçant qu’une capitale riche et puissante s’y élèverait un jour. Connue sous le nom de Muang Sua puis de Xieng Thong, la ville est devenue, du XIVe au XVIe siècle, la capitale du puissant royaume de Lane Xang (royaume du million d’éléphants), dont la richesse et l’influence étaient liées à son emplacement stratégique sur la route de la soie. La ville était aussi le centre du bouddhisme dans la région. Luang Prabang tient son nom d’une statue de Bouddha, le Prabang, offerte par le Cambodge.

    Après l’instauration du protectorat français en 1893, qui a suivi une période de turbulences ayant vu la division du pays en trois royaumes indépendants, Luang Prabang est redevenue capitale royale et religieuse sous le règne du roi Sisavang Vong. Elle a joué ce rôle jusqu’à ce que Vientiane devienne capitale administrative en 1946.

     

    Luang Prabang, Laos

     

    SOMMAIRE

    Le Palais Royal de Luang Prabang, Laos

    La pagode Haw Pha Bang du Palais Royal de Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, le monastère de la cité d'or, Luang Prabang, Laos

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit

     

     

    Pour en savoir plus : http://whc.unesco.org/fr/list/479

    https://www.luangprabang-laos.com/-Les-pagodes-de-la-ville

  • Ville inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1995

    Il faut absolument monter en haut du Mont Phousi pour observer Luang Prabang à la tombée de la nuit. La première raison est qu'il y a un peu moins de monde que dans la journée, surtout si vous partez hors saison chaude, mais aussi parce que  la vue y est magnifique :

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, LaosLuang Prabang du côté de la rivière Nam Khan

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, LaosLuang Prabang du côté de la rivière Nam Khan

     

    Les vues les plus intéressantes sont du côté du Mékong car c'est dans cette direction que le soleil se couche :

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

    Luang Prabang vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, Laos

     Sommet du Wat That Chomsi

    La Lune vu du Mont Phousi à la tombée de la nuit, LaosLa lune vue du Mont Phousi

     


    votre commentaire
  •  

    Construit en 1804 sous le règne du roi Anourouth et situé au sommet du mont Phousi (au coeur de la ville), Wat That Chomsi est devenu un symbole de la spiritualité de Luang Prabang. Le Stupa est accessible après avoir gravi les 300 marches qui sillonent la colline bordée de temples, de beaux arbres ombragés et offrant à son sommet une vue magnifique sur le Mékong d’un côté et la rivière Nam Khan de l’autre. À mi-chemin de la colline le sanctuaire du temple Vat Tham Phousi se compose d’un Bouddha au gros ventre de Bouddha blottit dans une grotte. Le temple se compose également d’une autre statue de Bouddha en position couchée.

    Une terrasse au pied du stupa offre une vue panoramique à 360 ° de la ville. Un must, surtout le soir, au coucher du soleil, lorsque le stupa d’or reflète les derniers rayons de du soleil sur une de ses faces.

    Pendant le Festival de Pimai, le Nouvel an Lao, les femmes portent des offrandes de fleurs dont elles parsèment les escaliers jusqu’au pied du stupa.

    L’un des aspects les plus intéressants du mont Phousi réside dans la légende qui l’entoure. La tradition veut que sur le site de la colline sacrée il y avait une fosse profonde qui a conduit au centre de la terre. Aidé par les villageois, un moine descend dans la fosse et a trouvé un immense trésor. Les villageois ont saisi le trésor et enterré le moine vivant en scellant l’entrée de la fosse. Toutefois, armé de charmes magiques, le moine réussit finalement à se dégager après avoir vaincu les sept gardiens du trésor. Les nouvelles de cette tentative d’assassinat parvint aux oreilles du roi de Luang Prabang, qui décida de punir les villageois en les condamnant à tour de rôle à battre des tambours, des gongs et des cymbales toutes les trois heures pour arrêter les dragons de perturber l’humanité. Cette pratique est toujours effectuée aujourd’hui à proximité Wat Thum Thao.

     

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang PrabangWat That Chomsi sur le Mont Phousi qui domine la ville, il faut absolument s'y rendre à la tombée de la nuit ...

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang PrabangPetite salle de prière du Wat That Chomsi sur la terrase du Mont Phousi où beaucoup de laotiens viennent prier

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

     

    Lors de la montée ou de la descente du Mont Phousi on peut découvrir de nombreux lieux de recueillement :

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Bouddha couché sur le Mont Phousi, Luang PrabangBouddha couché 

    Tête du Bouddha couché sur le Mont Phousi, Luang PrabangTête du Bouddha couché 

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

    Le Wat That Chomsi sur le Mont Phousi, Luang Prabang

     

     

     

     

    Pour en savoir plus : https://www.luangprabang-laos.com/That-Chomsi-Mont-Phousi


    votre commentaire
  • Ville inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1995

    Dans le monastère de Vat Xieng Thong, on peut également y trouver un superbe bâtiment abritant le char funéraire doré gardé par 2 Nagas.

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

     

    Intérieur du batiment : des bouddhas et le char funéraire

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Détails des décorations extérieures :

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos   Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

     

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos

    Un des battants de porte du bâtiment

    Rencontre avec de jeunes mariés en tenue traditionnelle

    Vat Xieng Thong, Luang Prabang, Laos


    votre commentaire
  • Ville inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1995

     

    Le Vat Xieng Thong, le "monastère de la cité d’or", est probablement le plus beau des temples Luang Prabang et un des hauts symboles du Bouddhisme au Laos, ce qui lui valut d’être totalement épargné lors du pillage de 1887 perpétré par les pirates Chinois.

    Construit en 1560 par le roi Setthathirat, il est considéré comme la référence architecturale de Luang Prabang avec un vihan très pointu et descendant assez bas.

    Le style architectural religieux de Louang Prabang, est caractérisé par ses immenses toits pointus en tuiles plates qui descendent par plans successifs, deux ou trois en général, jusqu’à quelques mètres du sol.

    Le lieu est de toute beauté et situé stratégiquement à l’embouchure de la Nam Khan avec le Mékong, en pointe de la péninsule.

    On pourra notamment y trouver un bâtiment recouvert d’une magnifique mosaïque représentant l’arbre de vie, ainsi qu’un bâtiment abritant le char funéraire doré gardé par 2 Nagas.

     

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang PrabangEntrée de la pagode de Vat Xieng Thong

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang, LaosArrière de la pagode avec le célèbre arbre de vie

    Intérieur de la pagode :

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

     

    Décorations extérieures :

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang

    Vat Xieng Thong le "monastère de la cité d’or", Luang Prabang


    1 commentaire
  • Ville inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1995

     

    Le Haw Pha Bang, situé dans l'enceinte du Palais Royal, est une nouvelle pagode destinée à abriter le Phra Bang, une précieuse statue de Bouddha.

    La légende raconte que cette statue aurait été construite vers le Ier siècle au Sri Lanka et aurait ensuite été présentée au roi Khemer Phaya Sirichantha , qui l'a ensuite donnée au roi Fa Ngum en 1359 en tant que dirigeant bouddhiste lao.

    Les Siamois ont importé l'image à deux reprises en Thaïlande en 1779 et en 1827, mais le roi Mongkut l'a ramenée au Laos en 1867. La statue exposée est une copie et selon certaines rumeurs l'original est conservé à Vientiane ou à Moscou. On dit que le vrai avait une feuille d'or sur les yeux et un trou percé dans l'une de ses chevilles.

     

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha Bang

     

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha BangVue de l'arrière de la pagode Haw Pha Bang 

     

    La Pagode Haw Pha Bang  vue de nuit :

    La pagode Haw Pha Bang

    La pagode Haw Pha Bang by nignt

    La pagode Haw Pha Bang by nignt

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique